Shampoing

Écrit par les experts Ooreka

Le soin des cheveux passe d'abord par l'utilisation d'un shampoing, et éventuellement d'un après-shampoing, d'un masque et d'un soin du cuir chevelu. Pour réaliser sa coiffure, on a ensuite le choix entre : brosse à cheveux, sèche-cheveux, fer à lisser, fer à friser et, pourquoi pas, poser des extensions de cheveux et faire une coloration.

Shampoing Thinkstock

Composition des shampoings

On sait que les shampoings lavent les cheveux, qu'ils les font briller et qu'ils les démêlent. Mais que contiennent généralement ces shampoings ?

Les shampoings classiques

Leur composition de base repose sur un savant mélange, dans l'ordre d'importance :

  • d'eau, principalement ;
  • de détergents, généralement synthétiques ;
  • de conditionneurs, qui apportent de la douceur et de la brillance aux cheveux ;
  • de colorants et de parfums généralement de synthèse ;
  • de conservateurs.

Les shampoings secs

Le shampoing sec est un mélange de poudres qui absorbent le sébum et capturent les salissures, qui sont ensuite éliminées par le brossage. Il se présente généralement sous forme d'aérosol, ce qui est plus pratique pour son application.

Les shampoings secs sont souvent composés d'amidon de maïs ou de riz.

Shampoings : que faut-il éviter ?

Comme dans tous les produits cosmétiques, certains ingrédients présents dans les shampoings sont à éviter :

  • certains détergents, tels que le « sodium laureth sulfate », irritant pour la peau et le cuir chevelu ;
  • les silicones, qui servent de conditionneurs dans les shampoings et qui étouffent les cheveux ;
  • les conservateurs tels que le paraben, mais aussi le « methylisothiazolinone », qui le remplace dans de nombreux cosmétiques ;
  • les parfums et colorants artificiels qui sont allergisants et irritants.

Choisir son shampoing

Il existe des shampoings pour tous les types de cheveux : normaux, secs, abîmés, gras... et même pour les cheveux colorés, blonds, ou frisés. Sans compter les parfums et les textures, on ne sait plus où donner de la tête tant le choix est vaste.

Les différents types de shampoings

On distingue plusieurs catégories de shampoings :

  • le shampoing classique, de base, qui n'a d'autre fonction que de laver les cheveux ;
  • le shampoing soin, qui est adapté aux problématiques esthétiques des cheveux : lissant, volumateur, texturisant, etc. ;
  • le shampoing traitant, qui répond aux besoins des différents types de cheveux : nourrissant, séborégulateur, antipelliculaire, etc. ;
  • le shampoing sec, qui s'utilise entre deux shampoings traditionnels à l'eau.

Quel shampoing pour mon type de cheveux ?

Le shampoing doit avant toute chose être choisi en fonction du type de cheveux :

  • pour les cheveux normaux : on opte pour un shampoing doux, en évitant les produits synthétiques, pour ne pas perturber l'équilibre des cheveux et du cuir chevelu ;
  • pour les cheveux secs : on opte pour un shampoing nourrissant, à base d'huile végétale d'olive ou d'amande douce, ou à base de beurre de karité par exemple ;
  • pour les cheveux gras : on opte pour un shampoing séborégulateur, qui limite la production de sébum et purifie le cuir chevelu avec par exemple du zinc, de la menthe ou de l'ortie ;
  • pour les cheveux frisés : on opte également pour des shampoings à base de beurre ou d'huile végétale car les cheveux frisés ou bouclés ont une tendance naturelle à être secs.

En cas de doute, n'hésitez pas à demander l'avis de votre coiffeur.

Fréquence d'utilisation d'un shampoing

Faut-il se laver les cheveux tous les matins, tous les deux jours ou plutôt une fois par semaine ? Il n'y a pas de rythme idéal, mais il est tout de même recommandé :

  • de ne pas se laver les cheveux tous les jours, ce qui agresse le cuir chevelu et stimule les glandes sébacées qui produisent alors plus de sébum. On risque des racines grasses et des longueurs sèches, parce qu'elles n'auront pas eu le temps d'être protégées par le sébum ;
  • de laver les cheveux gras tous les trois jours, voire quatre jours, pour ne pas trop stimuler les glandes sébacées ;
  • de laver les cheveux normaux et les cheveux secs une fois par semaine, notamment pour éviter de retirer le peu de sébum qui protège les cheveux secs.

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique coiffure

Tout le guide pratique